Mon manège à moi

Publié le par Drôle de mine

Des disques : Fantaisies Militaires, la vie Théodore, Chaos & Creation in the Backyard, Biggerbang, Daho 1981-2002. Des mentos, un moyen très rigolos pour ne pas être au bout du roulos! De l'huile pour le corps histoire d'avoir toujours la peau douce, mes résultats d'analyses, un casque, des bas bleus... entre autres.

Publié dans Le sac de la semaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

walsong 02/11/2005 09:37

Tiens donc! J'suis devineresse ou quoi? MDR!
Bises Thomas!
Salut ma puce comment vas-tu depuis hier? Ici, tout le monde est reparti bosser et j'ai la baraque pour moi jusqu'à midi! Je suis la reine du monde!!!!! Enfin la reine du balai, parce que là, on pourrait écrire "marie-cochonne" sur les meubles, faut quand même faire quelque chose! lol
Bises et à plus.

thomas 01/11/2005 21:45

Amusant, Walsong. Cecilia Bartoli m'a parlé de Montserra Caballe.

sieglind 01/11/2005 11:58

Alors t'as vu? Que du bonheur cette "sensibilité"! Une qui n'était pas mal dans le genre c'est Montserrat Caballe (en plus elle peint) il faut la voire éclater de rire (ça vaut un grand air!)
Ravie que tu sois sous le charme de cette pulpeuse italienne. De l'avantage de cotoyer l'humain avant la tessiture comme on dit!
Bises Thomas, et t'as vu petite Plume dans les parage? Faut que je l'appelle... elle est peut être dans sa famille (circonstances du calendrier oblient!)
Bises si tu m'entend (enfin, me vois) ma puce et à bientôt sur notre msn magique ou au bigophone... c'est encore mieux non?)

thomas 31/10/2005 13:20

Je souffre d'un mal terrible depuis peu: les fautes d'orthographe.

Honte sur moi.

thomas 31/10/2005 13:19

La Bartoli, très sympa, Walsong. Ritale et elle le reste. "Pas une diva amidonée" pour reprendre les paroles d'une chanson. Très incarnée. Gorumande. Malicieuse. Avec cet accent et ces petites fautes de français, aussi savoureux qu'une pointe de basilic dans un plat de pasta al dente.

Bon, il l'a fallu souvent recentré la conversation sur sa personne parce que ça partait souvent sur la technique et l'historique de l'opera. Mais ça s'est fait sans mal.

Une jolie rencontre.