Je prends de la hauteur mais tu sais quoi, ça me casse les pieds

Publié le par Drôle de mine

Comme promis, je suis montée d’un cran. J’ai sorti les talons de leur boîte. Quelques centimètres de plus ça ne peut pas faire de mal, à priori. On en reconnaît tous les vertues (les vices moins) : une silhouette élancée, un joli balancé, et les reins se creusent légèrement d’un air de dire t’as vue ma chute !  De-ci haut normalement, tous les hommes se transforment en loup de Tex Avery avec les yeux difformes en train de se taper sur la tête et d’hurler à l’amour.

 

Moi je n’avais pas vu le loup mais au bout de quelques heures, une petite douleur s'est faite sentir, mais qu’est-ce qui m’arrive ? J’avais oublié l’adage, faut souffrir pour être belle ! Etonnamment il m’est très vite revenu en mémoire.

Les talons quelle invention formidable. Une question d’habitude en fait. Il faut que les pieds s’y fassent.

 

Adieu petit confort, fini les joies du sport...

 

En attendant si j’ai pu (peut-être) paraître sexy avec mes échasses, mes petons eux le sont beaucoup moins maintenant, j’ai quelques blessures à laisser cicatriser !

 

 

Décidement, on ne devient pas grande du jour au lendemain, je dirais que ça se fait petit à petit, à chaque jour suffit sa peine !!!

Publié dans Drôle de mine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Il faut souffrir pour être belle , y a pas de mystères !!
Répondre
N
Ton premier paragraphe est d'une criante vérité. Rien que d'y penser, je faisais le loup.<br /> Sommes nous tous des fétichistes ?
Répondre
D
t'as raison de flipper K, tu vas te prendre un petit coup d'escarpin sur la tête si tu continues comme ça!!!
Répondre
K
Ca fait peut etre mal aux pieds, mais une fille qui ne porte jamais de talons manque quand même pas mal d'allure je trouve.<br /> (argh, serais-je un gros macho misogyne ? je flippe là...)
Répondre
J
Tout d'abord bravo pour l'ensemble de ton blog.<br /> Fidèle lecteur depuis le quasi début, j'y revient allez, une fois par semaine, et je ne m'y suis encore jamais fait ch.. euh ... embêté.<br /> Ensuite, les talons, ben oui c'est casse gueule, mais tu est une grande fille (bon anni-day) maintenant, et apparemment décidé à passer les plus belles années de ta vie en altitude.<br /> Courage, et penses à de discretes, mais ohh combien salvatrices, petites applications d'elastoplast sur tes petits petons la fois prochaine.<br /> Biz
Répondre