T'as l'air remontée en ce moment

Publié le par Drôle de mine

Reveillée de mauvais poil ce matin. Pourtant je ne comprends pas, je m'épile! il ne devrait plus y en avoir.

Pas réussi à fermer l'oeil avant quatre du matin, j'avais deux trois mots qui me trottaient dans la tête pour un texte de chanson que je n'ai même pas pu finir. Quand ça veut pas, ça veut pas. Faut pas chercher.

Le facteur a sonné deux fois tout à l'heure. Rien qu'à l'idée de voir sa tête je me suis dit qu'il valait mieux ne pas ouvrir au risque de me contrarier davantage. Du coup je suis bonne pour aller faire un saut au bureau de poste en fin d'après-midi ou demain matin, comme si j'avais que ça à faire.

Enfin  j'ouvre l'ordinateur, et là surprise! une foule de commentaires plus drôles les uns que les autres et un record de visiteurs pour la journée d'hier depuis l'ouverture du blog. Alors évidement, ni une ni deux, le sourire me revient illico presto, sans un pli.

La bonne humeur c'est un peu comme les visiteurs, on ne sait pas vraiment à quoi ça tient, mais quand ça vient, qu'est-ce que ça fait du bien! Et d'ailleurs, j'en profite au passage pour vous dire merci!

Alors accro au blog ?

C'est qu'il a du charme ! Comment résister, à ces petits billets doux, ces mots d'humour, et ces avis sur la question, toutes ces attentions sont pour le moins touchantes. En plus il a le mérite de ne pas être contrariant, il a pas besoin de tapoter la télécommande, pas besoin d'aller faire la java avec les copains, il est jamais en retard aux rendez-vous, il ne me fait pas de réflexions désagréables lui… enfin pour le moment, je connais la chanson, tout nouveau tout beau, et après ça se corse. Viendra bien l'heure où il me donnera du fil à retordre ou quelques articles à raccommoder.

Mais je ne vendrais pas la peau de l’ours,  actuellement entre lui et moi j'avoue c’est le grand amour. On peut dire qu’on en passe de douces soirées au coin de la prise, à dîner en tête à tête, à se raconter notre vie parfois même jusqu’à l’aube. Comme quoi mon lit avait raison d'avoir des doutes. Il avait senti le vent venir, je ne connaissais pas l'intuition de la literie, on en apprend tous les jours, la preuve!

Alors oui je suis remontée… à blog !

Publié dans Drôle de mine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
Petite plume, moi j'y viens car j'y trouve un grand bol de bonne humeur (même quand tu ne l'es pas, la manière dont tu les dis...), de la fraîcheur, de la douceur, et puis pour ta photo de bannière évidemment (décidément ce cou, je ne m'en lasse pas...)<br /> <br /> Bisous<br /> <br /> Pascal
Répondre
D
J'espère que t'as raison, je voudrais pas me retrouver sur le palier un de ces quatre! Imagine un peu la scène... A moins qu'il se fasse la malle, et là j'ai plus qu'à dormir debout ou sur les lattes du plancher.<br /> C'est quoi ce bazar. Non mais, je suis encore chez moi, je rêve!
Répondre
W
Le blog, c'est mieux que les vitamines hein Petite Plume? Et en plus sans, colorants ni additifs quelconques, nature quoi!<br /> T'as encore osé faire l'hotel du cul tourné à ton lit? Le pauvre... il va en avoir le sommier tout retourné!<br /> <br /> Mais il faut se dire que tes infidélités literiniennes c'est pour la bonne cause et puis, il a du ressort, il rebondira et ne se laissera pas aller.<br /> <br /> B de S à PP
Répondre