Je vide mon sac

Publié le par Drôle de mine

Sur la table cette semaine :

 

La grande séduction : film québécois, que je ne me lasse pas de regarder. Cela me fait tellement rire. Comment ne pas tomber sous le charme des habitants de Sainte Marie La Mauderne, prêts à tout pour avoir un docteur dans leur p'tit village. A voir, revoir, encore et encore, et surtout à écouter, parce que leur accent me fait tomber en amour.

L'album de U2 "All that you can't leave behind": forcément, ça tombait à pic pour cette semaine. Et puis, j'avais découvert cet album à Montréal. Que des appels du pied vers le Québec depuis quelques jours. J'ai bien envie d'y retourner moi aussi à Montréal. Ah Robert! je te comprends... En fait je pense faire quelques escapades là-bas entre l'été et l'automne. Vivre un peu au rythme de saison que l'on appelle l'été indien, et peut-être retrouver les traces d'un paradis perdu... il y a un siècle, il y a une éternité pour moi aussi.

Une épingle à cheveux: je les attache beaucoup en ce moment!

Mon agenda: je n'arrête pas de noter des rendez-vous, moi qui pensais que juillet serait calme. Ca commence fort.

Un livre, Mademoiselle Liberté : il est temps de me replonger dans les pages d'Alexandre Jardin, mon sauveur en quelque sorte, celui qui m'a permis de prendre le large à une période critique de ma vie,  il y a déjà onze ans... Un auteur à déclic pour moi et non aux claques, ça me change. Et puis je ressens un grand besoin de liberté alors je retourne dans ce livre que je n'avais pas réussi à finir à l'époque où il était sorti. Le seul Jardin que je n'ai pas effeuillé d'un coup...

Les notes du Sentier des Halles, salle parisienne avec qui peut-être nous pourrons conclure un accord, et aussi le flyer des Têtes Brûlées, parce qu'on parle de concerts pour la rentrée... mais ça c'est une autre histoire, celle qui se trouve sur les pages d'à côté! clin d'oeil.

Dans mon sac cette semaine, il y a eu aussi une main coquine, quelques mises à plats, des rires, de l’espoir, des prises de conscience, beaucoup de remises en question, j’en porte parfois trop sur les épaules. Du coup j’ai dû le vider plusieurs fois, et la bonne nouvelle c'est que les choses devraient rentrer dans l'ordre maintenant mais il faudra quand même que je veille à l'avenir à ne plus autant me charger!

Publié dans Le sac de la semaine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Zoélie: manquerait plus que ça ! Les matins un peu trop lourd, c'est bon j'ai eu mon compte. ;-)<br />
Répondre
Z
Tu iras ... où tu voudras quand tu voudras (surtout au Québec)<br /> Et tu bloggueras encore...lorsque les blogs seront morts...<br /> <br /> <br /> Mais heureusement toute ta vie ne seras pas nécessairement pareils à ces matins un peu trop lourds ...<br />
Répondre
A
Alexandre Jardin, il faut que je m'y mette. Je viens d'acheter un de ses livres et avec tes recommandations, je ne risque rien : allez, je me lance.<br /> <br /> Ambre
Répondre
A
hello Mine c'est gentil d être passé me voir :o)
Répondre
J
ça y est en ligne.<br /> Je suis curieux de connaitre ton avis...
Répondre